prévention spécialisée outil support proximus

projet coopératif des professionnels de la prévention spécialisée

prévention spécialisée outil support proximus header image 2

Evaluation et processus relationnels

6 décembre 2007 · Pas de commentaire

Toute évaluation de l’efficience des pratiques de prévention spécialisée ne peut s’engager sur des critères de résultats quantitatifs externes, qui les réduiraient à n’être que la mise en œuvre de procédures techniques. Elle doit considérer l’objet même de la prévention spécialisée qui en termes d’objectif de socialisation des adolescents, d’affermissement de la place des adultes dans les milieux de vie, et d’évolution des pratiques des intervenants institutionnels, la situe dans le champ des processus relationnels qui concourent à redonner aux jeunes et aux adultes leur place de sujet et réinscrit les différents intervenants dans les dimensions éthiques de leur mission éducative et sociale. Finalement, l’ évaluation en prévention spécialisée est complexe et difficile parce qu’elle ne peut s’étayer que sur la prise en compte de critères internes à sa finalité et aux caractéristiques de sa mise en œuvre. Son efficience ne peut être appréciée qu’à un niveau micro-social, dont la résonance est multiple. La prévention spécialisée s’appuie principalement sur sa capacité unanimement reconnue à nouer des relations de confiance avec les jeunes, les groupes de jeunes, le milieu dans lequel ils vivent, les institutions qui organisent ce milieu, et à engager des accompagnements éducatifs et des médiations sociales. Cela constitue sans doute une des spécificités de ce modèle d’intervention dont les modalités d’ évaluation doivent être élaborées en permanence en fonction du contexte des milieux où elle s’exerce.

Source:
La prévention spécialisée : enjeux actuels et stratégies d’action – Rapport du groupe de travail interinstitutionnel
Télécharger le texte intégral (La documentation Française)

L’ évaluation de l’action de prévention spécialisée suppose une observation fine et durable du plan des relations sociales.

La démarche Proximus incite chaque équipe de prévention spécialisée à observer, à contextualiser, à comparer les processus relationnels dans un environnement social élargi. Les professionnels construisent et partagent un support à la recherche-action, pour saisir l’évolution des relations sociales, entre personnes, groupes et institutions. A partir d’une telle démarche compréhensive, les travailleurs sociaux peuvent alors concevoir, réaliser, puis faire valoir leur action au regard des transformations sociales locales qu’ils accompagnent.

FD

Catégorie(s) : Evaluation

0 réponse pour le moment ↓

  • Il n'y a pas encore de commentaire mais le formulaire ci dessous vous tend les bras....

Vous devez vous identifier pour écrire un commentaire.